refrain


refrain

refrain [ r(ə)frɛ̃ ] n. m.
• 1260; altér. de refrait, de refraindre (lat. pop. ° refrangere) « briser », et par ext. « réprimer, contenir; moduler la voix »
1Suite de mots ou de phrases qui revient à la fin de chaque couplet d'une chanson, d'un poème à forme fixe. Reprenons le refrain en chœur.
Par ext. Chanson à refrain. Par anal. Chant monotone. « La bouilloire fredonnait son refrain régulier » (Gautier).
2(1580) Fig. Paroles, idées ressassées et lassantes. antienne, chanson, leitmotiv, rengaine, ritournelle, scie. Avec lui, c'est toujours le même refrain. Changez de refrain ! parlez d'autre chose ! (cf. Changez de disque).

refrain nom masculin (ancien français refrait, mélodie, de refraindre, briser, du latin populaire refrangere) Retour d'un même vers ou d'un même groupe de vers dans le cours ou à la fin des parties d'une poésie, d'une chanson. Chanson à refrain ; chanson en général. Familier. Chose qu'on répète souvent, ce qui revient sans cesse. Sonnerie ou batterie particulière à chaque unité militaire et qui permettait de reconnaître l'unité à qui s'adressaient les commandements donnés par clairon, trompette ou tambour. Phrase vocale ou instrumentale qui revient régulièrement à la suite de chaque couplet d'une composition strophique. ● refrain (synonymes) nom masculin (ancien français refrait, mélodie, de refraindre, briser, du latin populaire refrangere) Chanson à refrain ; chanson en général.
Synonymes :
- air
Familier. Chose qu'on répète souvent, ce qui revient sans cesse.
Synonymes :

refrain
n. m.
d1./d Reprise de quelques mots ou de quelques vers à la fin de chaque couplet d'une chanson. Refrain d'une ballade.
d2./d Fig. Paroles qui reviennent sans cesse.

⇒REFRAIN, subst. masc.
A. — Répétition d'un ou plusieurs mots, d'un ou plusieurs vers à la fin de chaque couplet d'une chanson, d'un poème. Refrain d'une ballade, d'un rondeau; reprendre en chœur le refrain. Un bataillon de jeunes hommes (...) chantait à plein gosier le refrain martial de la marche (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 170):
Là tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté. (...) rien, dans le refrain de l'Invitation au voyage, ne rappelle cette union des contraires, cette harmonie des termes opposés, qui fait la profondeur de l'invocation brentanienne [de Brentano].
BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 285.
P. méton. Chanson à refrain; chanson en général. Refrain populaire. Venez apprendre, avant que je succombe, Les vieux refrains dont je vous ai bercés. Souvenez-vous, enfans de l'Armorique, Que la Bretagne est le champ du repos (BOREL, Rhaps., 1832, p. 143). Autour d'eux bruissaient les rires et les refrains de l'époque (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 261).
B. — Au fig. Répétition de paroles, d'actes. Synon. rengaine, ritournelle. C'est toujours le même refrain; changer de refrain. Pour moi, tout est reprise, refrain, ritournelle. Je passe mes jours à recommencer ce que j'ai déjà fait, et à le recommencer moins bien (MONTHERL., Reine morte, 1942, II, 1er tabl., 3, p. 182). J'ai toujours crevé de vanité. Moi, moi, moi, voilà le refrain de ma chère vie, et qui s'entendait dans tout ce que je disais. Je n'ai jamais pu parler qu'en me vantant (CAMUS, Chute, 1956, p. 1498).
C. — MAR., peu usité. Retour des houles ou grosses vagues qui viennent se briser contre les rochers. (Dict. XIXe s. et Ac.).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1392 « un ou plusieurs mots qui se répètent à la fin de chaque couplet d'une chanson » (EUSTACHE DESCHAMPS, L'Art de dictier ds Œuvres, éd. G. Raynaud, p. 270); 2. 1580 « ce qu'une personne ramène à toute occasion de ses propos » (MONTAIGNE, Essais, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 505); 3. 1788 c'est toujours le même refrain (FÉR.). Réfection d'apr. refraindre de l'a. subst. refrait « mélodie » (fin XIe s., RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 122), « répons liturgique » (déb. XIIe s. St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 579) et au fig. « propos répétés, pensées constantes » (ca 1150 R. de Thèbes ds T.-L.), part. passé subst. de refraindre « briser » d'où « réprimer, modérer » et en parlant de la voix « moduler », du lat. pop. refrangere, réfection d'apr. frangere « briser » du lat. refringere « briser, déchirer » (v. réfringent); le refrain revenant à intervalles réguliers brise en quelque sorte la suite du chant. Fréq. abs. littér.:649. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 772, b) 1 262; XXe s.: a) 961, b) 846. Bbg. JONIN (P.). Le Refrain dans les Chansons de toile. Romania. 1975, t. 96, n ° 2, p. 209.

refrain [ʀ(ə)fʀɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1260; altér. de refrait, p. p. subst. de l'anc. v. refraindre (du lat. pop. refrangere, pour refringere) « briser », et, par ext., « réprimer, contenir; moduler (la voix) ».
1 Suite de mots ou de phrases répétés à la fin de chaque couplet d'une chanson, d'un poème à forme fixe. || Le refrain d'une ballade (cit. 1), d'une chanson (→ Chorus, cit. 1), d'une romance (→ Ocarina, cit. 1), d'un rondeau… || Reprenons le refrain en chœur.(V. 1830). Par ext. Chanson à refrain (→ Littérature, cit. 15).Refrain de foire (→ Éructer, cit. 2). || Mots figurant dans des refrains populaires : flonflon, gué, lanlaire, larifla, larigot, mironton, mirontaine, tire-lire, tralala, tradéridéra, turlurette, etc.
1 Elle (Gervaise) avait leur idée dans la tête comme on a dans la bouche un refrain embêtant, qui ne veut pas vous lâcher.
Zola, l'Assommoir, VI, t. I. p. 229.
2 Ce refrain peut paraître un tradéridéra
Mais peut-être qu'un jour les mots que murmura
Ce cœur usé ce cœur banal seront l'aura
D'un monde merveilleux où toi seule sauras
Que si le soleil brille et si l'amour frissonne
C'est que sans croire même au printemps dès l'automne
J'aurai dit tradéridéra comme personne.
Aragon, le Crève-cœur, p. 26.
Par métaphore. Bruit, chant répété, monotone. || Le refrain de la bouilloire (→ Évoquer, cit. 9).
2 (1580). Fig. Paroles, idées qui reviennent sans cesse. Leitmotiv, rengaine, répétition; antienne, chanson.Avec lui, c'est toujours le même refrain.Changez de refrain ! (→ Changez de disque) : parlez d'autre chose ! — ☑ Loc. Le refrain de la ballade (cit. 6).
3 Cette fois-ci ce fut le maître qui parla le premier et qui débuta par le refrain accoutumé. Eh bien ! Jacques, l'histoire de tes amours ?
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 515.
3 Vx. Rejaillissement des vagues qui se brisent (premier sens du verbe refraindre).
4 Là, je m'amusais à voir voler les pingouins et les mouettes, à béer aux lointains bleuâtres, à ramasser des coquillages, à écouter le refrain des vagues parmi les écueils.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. I, p. 50.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • refrain — REFRAIN. s. m. Un ou plusieurs vers, ou quelques mots seulement qui se repetent à chaque couplet d une chanson, d une balade, d un chant Royal, &c. Le refrain de cette chanson est fort agreable. le refrain de la balade. On appelle aussi fig.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • refrain — refrain, abstain, forbear are comparable when they mean to keep or withhold oneself voluntarily from something to which one is moved by desire or impulse. Refrain is especially suitable when the checking of a momentary inclination is implied… …   New Dictionary of Synonyms

  • Refrain — Saltar a navegación, búsqueda «Refrain» Canción de Lys Assia Álbum Festival de la Canción de Eurovisión 1956 Publicación 1956 …   Wikipedia Español

  • Refrain — Re*frain , n. [F. refrain, fr. OF. refraindre; cf. Pr. refranhs a refrain, refranher to repeat. See {Refract},{Refrain}, v.] The burden of a song; a phrase or verse which recurs at the end of each of the separate stanzas or divisions of a poetic… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • refrain — ‘chorus of a song’ [14] and refrain ‘desist’ [14] are different words. The former comes via Old French refrain from Provençal refranh. This was a derivative of the verb refranhar, which went back via Vulgar Latin *refrangere to Latin refringere… …   The Hutchinson dictionary of word origins

  • Refrain — Sm Kehrreim erw. fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. refrain, eigentlich Rückprall der Wogen von den Klippen , einer Ableitung von afrz. refraindre brechen , aus l. refringere (refrāctum) aufbrechen, zerbrechen , zu l. frangere brechen …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • refrain — Ⅰ. refrain [1] ► VERB (refrain from) ▪ stop oneself from (doing something). ORIGIN Latin refrenare, from frenum bridle . Ⅱ. refrain [2] ► NOUN ▪ a repeated line or section …   English terms dictionary

  • refrain — ‘chorus of a song’ [14] and refrain ‘desist’ [14] are different words. The former comes via Old French refrain from Provençal refranh. This was a derivative of the verb refranhar, which went back via Vulgar Latin *refrangere to Latin refringere… …   Word origins

  • Refrain — Re*frain (r[ e]*fr[=a]n ), v. t. [imp. & p. p. {Refrained} ( fr[=a]nd ); p. pr. & vb. n. {Refraining}.] [OE. refreinen, OF. refrener, F. refr[ e]ner, fr. L. refrenare; influenced by OF. refraindre to restrain, moderate, fr. LL. refrangere, for L …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Refrain — Re*frain , v. i. To keep one s self from action or interference; to hold aloof; to forbear; to abstain. [1913 Webster] Refrain from these men, and let them alone. Acts v. 38. [1913 Webster] They refrained therefrom [eating flesh] some time after …   The Collaborative International Dictionary of English